dimanche 22 novembre 2015

Ouf mon fils n'est pas...


Le métier le plus dur, être PARENT...


  • Il faut que je vous raconte.
  • J'étais comme une cocote minute prête à exploser ces derniers temps et ce que j'ai entendu ce soir me remplit de joie et de soulagement!
  • Mon fils, mon bébé, ELOUANE, est au CP.
  • Une classe que je mets au même niveau que le Bac, pour vous dire la pression que je me donne et que je mets à mon fils.
  • Rassurez-vous, comme toutes les mères bienveillantes et maladroites malgré tout, je sais comment faire pour qu'il n'absorbe pas mes angoisses.
  • Bah ouais! Je sais protéger mon fils, moi!
  • Tu parles, je lui en mettais plein la figure.
  • Oh mon Dieu, mon bébé, l'amour de ma vie, toi qui a déjà tant souffert du haut de ton si jeune âge, je ne me rendais pas compte, absorbée par mon quotidien de mère solo, combien, tu encaissais et faisais mine de ne pas en souffrir!
  • Tous les soirs après l'école, tu rentres avec des devoirs, des lignes d'écriture, une poésie, une page et maintenant deux de lecture à faire pour le lendemain, le tout avec un niveau d'exigence qui me paraissait normale.
  • Et tous les soirs, je me focalise sur ce cahier d'écriture rayé de rouge!!!!!!!!!!!!!!!
  •  
  • -ELOUANE, tu fais quoi?
  • -Tu n'es pas concentré!
  • -Regarde ta phrase, mince!
  •  
  • -Je suis nul, je ne gagne aucun bon point en classe.
  • -Je suis fatigué maman.
  • -Le maître va encore me punir!
 
  • Et là toutes ces phrases raisonnent dans ma tête, "Je t'interdis de dire ça mon cœur!"
  • -Tu manques de concentration tout simplement.
  • -On va reprendre, tu as tout ton temps.
  •  
  • Du coup en pensant bien faire, je reprenais avec lui la phrase plusieurs fois, sauf qu'à un moment, il en pouvait vraiment plus.
  • Le voyant s'endormir sur sa feuille, les yeux fatigués de sa journée, j'abandonne en veillant bien qu'il est récité 6fois la poésie, lu les 20 premières pages de son cahier de lecture et les 2 autres du jour.
  • Et je recommence comme ça, tous les soirs depuis la rentrée.
  •  
  • Et ce soir, au bord de la crise de nerf.
  • Ma voisine et copine m'invite à boire des mojitos et manger des tapas dans un petit resto mexicain avec une amie à elle.
  • Trop yesssssss, moi qui étais au bord du pétage de plomb, ça tombe à pic!
  • La soirée se déroule bien.
  • Je fais la connaissance d'Eloïse et entre nous le courant passe très bien.
  • La soirée suit son cours et au moment de passer à la caisse, il faut que je vous en parle, parce que je me suis choquée moi même.
  • L'addition, pour 3 personnes est de 115e.
  • Déjà très mal à l'aise quand on m'invite, non pas que je n'apprécie pas mais ça me renvoie aux difficultés que je rencontre en tant que mère solo, l'argent est mon souffre douleur.
  • Mais je me suis surprise à faire un bon en arrière, choquée du montant.
  • Pardon, choquée de quoi?
  • 115e pour 3 personnes, ça ne fait que 38,33e par personne.
  • Ma vie, mon combat, mes épreuves m'ont fait perdre toute notion de normalité!
  • Suis-je tombée si bas!
  • Ai-je touché le fond, je veux croire que non!
  • Je reviens à l'essence même de ma venue ici, mon fils.
  •  
  • Après cette frayeur des 3 chiffres, on rentre tranquillement chacun chez soi, c'est à dire l'une en face de l'autre.
  • Je ne pouvais pas rêver mieux.
  • Une discussion naissante vient prendre forme sur le palier.
  • Les bonnes ou mauvaises méthodes, la pédagogie, les enfants en difficultés sont ils toujours bien accompagnés etc...
  • Je parle très facilement de mon fils et brosse un tableau pas très flatteur de lui mais à ce moment là je croyais vraiment qu'il était en difficulté.
 
  • Eloïse qui est une maitresse de CP et CE1 a eut la bonne idée de me demander ses cahiers.
  • Je ne me suis pas faite prier, je les lui ramène.
  • Et là à ma grande surprise, ELOUANE devient tout de suite une référence en classe si il avait été dans la sienne.
  • En revanche le livre de lecture n'est plus adapté, trop de poésies, trop de lignes d'écriture et surtout il ne faut pas oublier qu'on est qu'en Novembre!!!!
  • Je vous jure que si Eloïse n'était pas intervenue à ce moment, avec tout ce que je traverse, ELOUANE continuerait à encaisser sans broncher, parce que c'est un enfant doux, sensible et surtout fou d'amour pour moi!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
  • C'est souvent le cas des enfants monoparentaux, ils protègent le parent seul pour ne pas causer plus de soucis.
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Il est 4h08, je suis morte de fatigue et mes p'tits garçons à 7h du mat seront derrière ma porte à attendre que je me réveille en me lançant des rayons X avec leurs yeux de chat...
  • Juste pour vous dire que c'est dur d'être solo avec des enfants et de trouver la bonne note, le bon ton, la bonne manière.
  • Mais je sais une chose et ça c'est du vécu, qu'il faut continuer à aimer, à tendre sa main même si nous mêmes sommes en difficultés, à mettre de la bonne intention dans tous nos actes, à croire en l'avenir, à aller de l'avant, à avoir confiance en soi, à ne jamais laisser personne dire qu'on y arrivera pas et une dernière chose s'armer de patience, notre seul et unique meilleur allié pour la construction d'une vie qui nous ressemble...
  •  
  • ELOUANE c'est a toi que je pense quand j'écris ces quelques lignes.
  • Tu me touches, tu m'émeus par ta sensibilité, par ta douceur, par ta bienveillance envers moi.
  • Tu as vécu des choses lourdes pour ton âge et il en sort de ton visage de la lumière, de la gentillesse, de l'amour...
  • Sache que je ne suis pas parfaite, mais te promets jusqu'à la fin de ma vie de me corriger, de m'autocritiquer, d'entendre tes revendications et quand parfois je manque à mes promesses, la vie me mettra des Eloïse sur mon chemin et me rappellera que j'ai un garçon extraordinaire.
  • Je ne promets pas de t'aimer, tu as déjà mon amour et tu as cette partie que j'ai réussi à préserve après ces épreuves et trahisons passées dans ma vie...
  •  
  •  
  • A mon amour, ELOUANE...
  •  
  •  
  • Maroy Maroy
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  











2 commentaires:

  1. Je rejoins Éloïse. .. Le collègue a pété les plombs !! Je critique pas mais en tant que maîtresse de CP ou CP/CE1 depuis 8 ans maintenant je n'ai jamais vu pareille quantité de devoirs.
    Je donne 1 lecture par soir avec la révision de la précédente, revoir les nombres jusqu'à 20 et ça depuis mi octobre, nous avons fait 3 poésies adaptées à leur âge apprises en classe et uniquement revues à la maison...
    Je suis sur le cul....
    Je pense que ton amie Éloïse va te guider si besoin tu peux me contacter !

    RépondreSupprimer
  2. Je suis ravie te lire, je me sentais seule ces derniers temps!
    Submergée par ma vie, je n'avais pas le recul et faisait vivre un calvaire à mon fils...
    Je devais appliquer la méthode du maître, point.
    Et voila qu'Eloïse rentre dans ma vie et me rassure quant à la qualité du travail de mon fils.
    Merci, merci de ton soutien!

    RépondreSupprimer

un p'tit clin d'œil avant de partir.