lundi 23 novembre 2015

Loulou, tu vas trop vite, je te rattrape!



  • A toi ma petite tête blonde, pour le coup tu as la tête de l'emploi, lol.
  • J'ai trop de choses à te dire.
  • comment te dire? Un titre d'une chanson d'un grand homme, Hermès Karel, un ami.
  • Oui comment te dire?
  • Tu es né dans une relation qui m'a échappée ou je n'avais plus le contrôleur de rien, j'en garde des séquelles mais fort heureusement les cicatrices commencent à n'être que de lointains souvenirs.
  • Le moment venu je te raconterai mon histoire, ton histoire mais là je veux parler que de toi et de ton petit bout de chemin.
  • Ton lien avec la vie, c'était moi et à ce moment sans le savoir je t'avais préparé à être cet enfant tiraillé par les angoisses, la colère, les interrogations mais aussi par la joie, les amusements, les pitreries etc...
  • Tu me ressembles!
  • Mais tu ne devrais pas me ressembler sur tout, tu es trop petit, 3ans.
  • Je ris de loin à tes bêtises mais de près je suis apeurée, angoissée...mon histoire ne m'encourage pas à te prendre comme tu es.
  • Oh mon Dieu, je prie chaque instant pour être à la hauteur de mon rôle de mère et de toutes les responsabilités que cela incombent.
  • Je ne parle pas d'obligation, on est obligé de rien sauf d'y mettre toute sa sincérité et son coeur et de les préparer à devenir un jour des être responsables.
  • Avant tes 3ans je ne voyais rien si ce n'était que quelques crises par-ci par-là, mais à cet âge qui n'en fait pas?
  • Donc pourquoi s'angoisser, j'ai déjà mon quota avec le grand et ceux de ma vie!
  •  
  •  
  • Mais là mon p'tit LOULOU, les choses sérieuses commencent pour toi, l'école.
  • Tu as aimé tout de suite l'idée, ça ne t'a même pas fait peur.
  • La peur est un sentiment que tu ne connais pas beaucoup, sauf quand tu l'utilises pour grattouiller des minutes afin de jouer avec ton frère ou te faire border plus longtemps ou prolonger une histoire ...
  • La rentrée c'était très bien passée, les matins suivants aussi, rien à signaler!
  • Sauf qu'il y a eu un matin pas comme les autres, la maîtresse demande à me voir pour me parler d'un incident avec un autre enfant.
  • Lors d'une dispute avec un copain de classe pour une voiture, il bouscule l'enfant et lui ouvre un peu la tête, je vous rassure, il n'a pas eu besoin de faire des points de sutures.
  • Embarrassée...je demande à LOULOU  de s'excuser auprès de l'enfant et je cours le soir rencontrer les parents qui ont accepté mes excuses et avaient compris qu'il avait juste besoin d'être canalisé.
  • Top ces parents!
  • Je décide de m'assurer que le cadre est bien mis par la maitresse et surtout qu'elle sache que LOULOU ne cherche personne en général mais que si on avait le malheur de lui prendre un jouet ou tout simplement le chercher, il ne se débinait pas et se mettait en mode protection!
  • La bagarre ne lui fait pas peur.
  • Parfois il est surprenant de le voir faire.
  • La maitresse, c'est une personne qui doit avoir environ 55ans et qui est en fin de carrière.
  • Elle n'a pas la poigne pour tenir une classe de plus de 23élèves et fait comme elle peut mais quand on a un LOULOU en face de soi, moi je vous le dis, il vaut mieux ne pas manquer d'autorité!
  • Du coup elle est dépassée.
  • Je reviens vers elle et lui assurais la paix si elle mettait un cadre mais la pauvre maitresse, je ne pouvais pas lui en vouloir, c'était sûrement sa dernière année, elle n'avait plus la force de rien.
  • En attendant, on commençait à lui coller une étiquette et là non ce n'était pas possible.
  • Je veux bien être compréhensive mais de là à laisser mon fils se faire stigmatiser de VIOLENT, c'est juste pas possible.
  •  
  •  
  • J'entends parler de l'autre maitresse plus connue pour être ferme et je n'hésite pas à lui parler de mes craintes.
  • J'adore ce qu'elle me dit,
  • -effectivement, il est déjà venu dans ma classe.
  • -il a du caractère mais de là à dire qu'il est violent, je ne suis pas d'accord.
  • -chez moi, il se tient à carreaux et je dois même vous dire qu'il est vif et intelligent.
  • Je la veux, je la veux!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
  • Comme un accord avec le directeur, on décide de le changer de classe en cours de route, on est à 2 semaines avant les vacances de la Toussaint.
  • La date était prévue pour après les vacances, en attendant je reprenais mon éducation comme je l'avais laissé c'est à dire sur les boutons, amour, bienveillance, discipline et autorité puisque le père est absent.
  • Entre temps, LOULOU intègre qu'il ne faut pas pousser, qu'il ne faut pas taper même si on lui avait pris injustement un jouet et qu'il fallait voir la maîtresse quand c'était comme ça.
  • Ne l'oublions pas, il n'a que 3 ans...le temps qu'il assimile aussi sa maternelle, il faut du temps.
  • Elle change de comportement et trouve maintenant que mon fils a fait beaucoup d'effort , qu'elle s'était emballée et qu'il était maintenu dans la classe pour son intêret.
  • Je lui reconnais une qualité à sa maitresse, elle assume et dit quand elle se trompe.
  • C'est pas souvent le cas à l'Education Nationale.
  • Mon pauvre LOULOU, tout va vite dans ta tête, tu te poses des dizaines de questions, ou est mon papa, pourquoi il est parti, mon papa ne m'aime pas, tu peux m'emmener le voir etc...?????
  • Et l'école qui veut me mettre dans une case.
  • C'est trop là, il n'y a personne qui me comprend sur cette terre!!!!!
  •  
  •  
  • La raison de mon post de ce soir c'est que tu m'as touché plus que les dernières fois.
  • Comme tous les soirs, tu me rends chèvre au moment du coucher.
  • -maman je veux de l'eau
  • -maman j'ai chaud
  • -maman j'ai envie de faire pipi
  • -maman un câlin etc...
  •  
  • Mais là me savoir près de toi, dans ma chambre, je t'ai senti plus apaisé, rassuré, plus bavard aussi.
  • -maman tu sais le plus important c'est pas la force, c'est l'intelligence
  • -maman à l'école les enfants ils m'embêtent et faut pas taper, il faut voir la maitresse
  • -maman je suis fort mais faut pas taper
  • -maman je t'aime à la folie
  • -maman je t'aime jusqu'au Dieu
  •  
  • Souvent je doute de moi, je n'étais pas préparée à devenir une maman solo et quand vous entendez ça, vous oubliez tous ces jours difficiles.
  • Je comprends mieux cette phrase, UN SOURIRE D'EUX ET ON OUBLI TOUT LE RESTE!
  •  
  •  
  • A toi l'amour de ma vie, mon LOULOU...
  •  
  • MAROY MAROY

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

un p'tit clin d'œil avant de partir.